Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'identité nationale ré-ouvre un débat profond

par Pandore 9 Décembre 2009, 17:08 Politique

" Le Patriotisme c'est l'amour des siens, le Nationalisme c'est la haine des autres."

  Romain Kacew


"Une culture commune, des valeurs communes, une communauté de destin."

  Robert Badinter

 
  Bon nombres de sujets tournent autour de ce débat que proposent le président Nicolas Sarkozy et  le ministre de l'immigration Eric Besson. Au premier abord, il semble que l'intégration des immigrés en France et la peur de l'islamisme extrémisme poussent à la remise en question de l'identité nationale. La peur de l'étranger rallie ceux qui se sentent menacé par ce qu'ils ne connaissent pas. Une culture étrangère paraît pour certains désuète, pourtant c'est cette immense richesse de diversité qui nous offre un monde tolérant.

  Michel Serres, philosophe, définit la notion d'identité :

  "Il ne faut pas confondre identité et appartenance... Je ne suis pas français ou gascon, mais j'appartiens aux groupes de ceux qui portent dans leur poche une carte rédigée dans la même langue que la mienne et de ceux qui  parfois rêvent en occitan... Je suis la somme de mes appartenances, que je ne connaîtrai qu'à ma mort, car tout progrès consiste à entrer dans un nouveau groupe."

   S'ajoute à ceux-ci le vote du peuple suisse contre la construction de nouveaux minarets sur son territoire qui offre une nouvelle carte démocratique à ceux qui placent ce débat sous les projecteurs, contre l'idée d'une France tolérante. De plus, le mariage gris exacerbe la méfiance du français sur l'idée du mariage avec un étranger. Que pouvons nous en tirer de ce débat? "Ressouder un électorat de droite déconfit" suggère Maurice Szafran du magazine Marianne ou "d'en faire un instrument de division nationale, […] de vouloir décréter qui sont les bons et les mauvais français comme si de telles catégories avaient le moindre sens" lance Jean-marc Ayrault, président du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale, face à Eric Besson hier à l'Assemblée.

  Un exemple est peut être à prendre en considération ; en effet, Patrick Devedjian, ministre chargé de la mise en oeuvre du plan de relance, a souligné sur le plateau d'Europe 1 aux cotés de Jean-pierre Elkabbach, celui d'un département d'outre-mer, La Réunion, comme équilibre identitaire. Ce bout de France perdu dans l'océan indien montre que différentes communautés peuvent vivre au sein d'un même territoire, "la coexistence des religions et des origines peut trouver  un équilibre."



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page