Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si une catastrophe comme à Haïti se produisait en France, comment réagirait sa population?

par Pandore 19 Janvier 2010, 13:18 Planète

 
"Ce n'est pas la Terre ou la vie qui sont fragiles, mais l'humanité et sa civilisation."

James Levolock.


  Si une catastrophe naturelle comme celle d'Haïti ou celle de Sumatra en Indonésie le 26 décembre 2004, se produisait en France, à Paris ou dans une grande mégalopole, nos infrastructures pourraient être détruites par un séisme ou un tunami. Comment un pays riche pourrait se prémunir, affronter puis se reconstruire, en admettant l'idée qu'il ne pourrait pas compter sur l'aide internationale? 

  Nous pouvons penser qu'un chaos dans une ville plus importante pourrait être tout aussi dangereux que ce que connaît Haïti depuis une semaine. Haïti étant un pays très pauvre, sa population a su se débrouiller avec le minimum même si elle dépend de l'aide internationale. L'entraide chez les personnes défavorisées est essentielle, ce qui est d'ailleurs un des seuls moyens de survivre. Inversement, le chaos et la violence constatés en Haïti résultent de la pauvreté et également du manque d'infrastructure et de gouvernance engendré par le séisme. Donc si une société développée comme un pays européen ou les Etats Unis perdait son gouvernement et ses forces de l'ordre, on en arriverait au même chaos, voire pire. Notre dépendance au confort matériel et à la technologie, notamment l'électronique nous amènerait à retourner à l'âge de pierre, si tous nos réacteurs nucléaires et centrales électriques se retrouvaient hors-service. En France, nous avons construit un système centralisé qui est à la fois une force et une faiblesse, pourtant la solution serait des régions autonomes pouvant se prémunir de ces dangers.

  René Barjavel illustre dans son roman Ravage cette dystopie qui nous conduirait à un désastre. Non pas que nous pouvons parler  d'un pessimisme face aux progrès mais d'une mise en garde à la dépendance et à l'amollissement de l'être humain.

  S'ajoute à ceux-ci, le contraste réaliste mais déplorable entre la catastrophe d'Haïti et les plaintes des français, par exemple, lors de la panne de l'Eurostart le 18-19 décembre 2009 qui, montre l'échelle flagrante de problème entre ces deux mondes. Les occidentaux seront-ils capables de supporter une telle catastrophe? Sommes-nous préparés à vivre un événement semblable?

  Ceci n'est qu'une réflexion puisque la France n'a jamais connu un tel cataclysme durant le XXe siècle. Seules des inondations, tempêtes et avalanches ont engendré en France métropolitaine des victimes, mais nous n'avons pas souffert d'une catastrophe qui aurait provoqué plus de 200000 morts comme en Indonésie en 2004.

  Cependant, Paris a connu une inondation majeure en 1910 qui démontre que même notre capitale n'est pas à l'abri d'un danger. Enfin, la France n'a recensé qu'un séisme important au cours de ce dernier siècle, celui de Lambesc en Provence, le 11 juin 1909, où l'on déplora 46 victimes. Il fut enregistré une magnitude de 6 sur l'échelle de Richter, ce qui fut le séisme le plus dévastateur de mémoire d'homme en France métropolitaine.



1910.jpg   
                                                                                    La ville de Paris inondée, en  janvier 1910



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page